La raison est donc toute trouvée. Avec Facebook, et surtout son implantation sur mobile (ici, Android) toute publication devient plus facile et plus rapide que tout. Autre avantage, elle sera visible directement par tous vos amis : l'objectif est atteint, à quoi bon alors s'ennuyer à poster sur un blog ?

Tout ça pour dire, que si ma motivation à bloguer a diminué, ce n'est pas entièrement à cause de Facebook, mais en grande partie quand même. Alors un bon conseil à ceux qui sont des blogueurs flemmards non-inscrits sur Facebook (si toutefois il en existe encore...) : attention, Facebook tue le blog.